Il faut un grand syndicat uni des spécialités pour défendre la MPR

 

La campagne des élections aux URPS – médecins libéraux est à présent lancée.

Grâce à votre mobilisation, des candidats MPR figurent sur les listes AVENIR SPE dans bon nombre de régions.  Ces élections seront néanmoins difficiles car il y a beaucoup de listes. Il faut donc clairement se positionner pour faire la différence.

Bien sûr, il est facile d’afficher un programme alléchant et personne ne s’en privera ! La vraie question de savoir qui sera le plus à même de le porter avec vigueur et détermination.

Les centrales syndicales pluricatégorielles ont démontré leur incapacité à promouvoir sérieusement les demandes de la médecine spécialisée. Au cours des dernières négociations, seuls MG-France pour les généralistes et Le Bloc pour les chirurgiens ont obtenu de véritables avancées. Les logiques des généralistes et celle des spécialistes sont trop différentes et chercher à trouver un compromis en interne dans un syndicat pluricatégoriel a toujours conduit, depuis 30 ans, à neutraliser les demandes des spés.

  • Les médecins spécialistes refusent de devenir les tâcherons d’une médecine subventionnée à coup de forfaits les asservissant aux fonctionnaires et aux groupes financiers.
  • Les médecins spécialistes, comme les chirurgiens, veulent que leur activité médicale soit suffisamment valorisée pour financer leur outil de travail, pouvoir ainsi travailler dans de bonnes conditions et conserver une liberté d’entreprendre.

Pour cela, nous avons besoin d’un syndicat de spécialistes uni et fortement décidé à défendre ces valeurs. En outre, chaque spécialité devra pouvoir directement plaider ses requêtes spécifiques au moment des négociations. Patrick Gasser l’a répété plusieurs fois devant le Bureau et le Conseil d’Administration dont je fait partie.

Mobilisez-vous pour voter et faire voter pour la liste AVENIR SPE – LE BLOC le mercredi 31 mars !

Vous recevrez une lettre du Ministère de la Santé avec VOTRE IDENTIFIANT et l’ADRESSE DU SITE INTERNE pour un VOTE EN LIGNE
Ne jetez pas cette lettre, il n’y aura pas de vote par correspondance.

Pensez à voter dès le premier jour, pour ne pas oublier ensuite ! Le vote sera clos le mercredi 7 avril.

Ne vous abstenez pas ! Même si vous n’êtes pas très impliqué dans la vie syndicale, chaque voix en faveur d’Avenir Spé – Le Bloc sera utile pour inverser la tendance lourde vers l’étatisation de la médecine libérale spécialisée.

Rediffusez cette lettre autour de vous, en particulier vers les jeunes installés dont nous n’avons pas encore l’adresse mail. Parlez-en dans vos cabinets et dans vos réunions de formation. C’est votre avenir qui en dépend !

Bon courage à tous.

Georges de Korvin
Président honoraire du SYFMER
Membre du Bureau d’Avenir Spé