La Lettre Avenir Spé

Dr Gasser, président d'Avenir SpéTout acte médical est, par définition, réalisé par un médecin ou sous la responsabilité exclusive d’un praticien.

Le praticien reçoit le patient et avec lui, met en place un diagnostic médical et un projet de soins. Pour les prises en charge complexes, le parcours de soin doit fédérer toutes les compétences requises.

Les articles 40 et 41 du PLFSS 2022 détruisent totalement les principes-mêmes de toute relation interprofessionnelle structurée autour d’un projet pertinent.

En ouvrant l’accès direct à des professionnels para médicaux pour la prise en charge indépendante des patients, fausse bonne réponse aux déserts médicaux, on ne fait que retarder la prise en charge médicale et on détruit tout le travail conventionnel effectué à ce jour.

C’est pourquoi les médecins ne participeront plus à compter de ce jour aux différentes commissions paritaires locales, régionales et nationales.

Dr Patrick GASSER
Président d’AVENIR SPE

Union syndicale Avenir Spé - Le BlocDESTRUCTION VOLONTAIRE DE NOTRE SYSTÈME DE SOINS

Avenir spé- LE BLOC premier syndicat de MÉDECINS spécialistes libéraux s’oppose AUX DECISIONS DU GOUVERNEMENT

Par le vote du PLFSS en première lecture à l’assemblée nationale, le gouvernement déclare la guerre aux médecins libéraux.

En votant les articles 40 et 41, le gouvernement s’attaque à la profession toute entière, en imposant sans concertation et sans aucun débat citoyen un transfert d’une partie des compétences des médecins aux professionnels de santé. Le gouvernement casse à la fois les coopérations entre les professionnels de santé et la philosophie même parcours de soins en équipe. Le gouvernement choisit donc de rompre le système conventionnel entre assurance maladie et professionnels de santé.

Croire que la mise en place de profession intermédiaire et d’officiers de santé permettra de donner une réponse de qualité et efficient aux patients est un leurre, une proposition démagogique et électoraliste.

La destruction du système de soins en France s’accélère. Alors que l’hôpital public est en grande souffrance, et que le secteur libéral n’est plus valorisé à sa juste valeur depuis des années, ces décisions dans le contexte actuel sont dangereuses et irresponsables.

Qui est prêt à se faire soigner ou opérer sans un diagnostic médical précis porté par un médecin ?

A compter de ce jour les représentants d’AVENIR SPÉ -LE BLOC ne participeront plus à la vie conventionnelle telle que les CPL, CPR, CPN…

Pour éviter demain une médecine à deux vitesses, AVENIR SPÉ -LE BLOC demande le retrait de ces deux articles.

AVENIR SPÉ -LE BLOC demande à tous les syndicats de médecins de soutenir ces propositions et de mettre en place une plateforme de propositions commune dans le cadre conventionnel afin de renforcer l’égalité d’accès aux soins

AVENIR SPÉ -LE BLOC se réserve la possibilité d’actions plus contraignantes dans les semaines qui viennent.

Assemblée nationaleLe PLFSS 2022 adopté en 1ère lecture par les députés

Le 26 octobre, les députés ont adopté le PLFSS 2022 en première lecture. Vous trouverez, ci-dessous, un récapitulatif des changements apportés sur les articles concernant la télésurveillance, la réforme des urgences, la substitution des médicaments biosimilaires et les orthoptistes. Lire la synthèse

SNOF

93 % des ophtalmologistes craignent pour la santé des yeux des Français

L’article 40 du PLFSS 2022 qui décide de l’ouverture de la primo-prescription aux orthoptistes en autonomie constitue pour la très grande majorité des spécialistes une menace pour la prise en charge des patients et le dépistage précoce des affections oculaires ou des troubles associés. Lire l’article…

AFFEP-SNPPSyndicat des psychiatres AFPEP SNPP – Rapport moral 2021

Notre indépendance professionnelle reste indispensable à notre pratique et nous ne devons jamais laisser des médico-administratifs, au service des assurances, peu respectueux des patients, nous dire comment nous devons soigner.

Transmission des feuilles de soins : une annonce « floue et dégradée »

Les caisses viennent d’annoncer qu’à partir du 1er juin, c’est-à-dire la fin de l’état d’urgence sanitaire, les médecins devront envoyer aux caisses un duplicata papier ainsi qu’un bordereau récapitulatif après avoir établi une feuille de soin en mode dégradé (FSE ou FSD). Lire la suite…

Syndicat Français de Médecine Physique et de RéadaptationLettre du SYFMER aux parlementaires

Construisons la réadaptation de demain sur la concertation interprofessionnelle

La solution au problème des déserts médicaux impose de préserver la qualité, l’égalité et la sécurité des soins. Ne prenons pas le risque de multiplier des niveaux de soins en silos et mal coordonnés et de faciliter la multiplication de séances dont la pertinence est discutable au détriment des soins de réadaptation d’utilité prouvée.

Nous vous prions de considérer que l’offre de soins de demain se construira avec les parties prenantes sans omettre la concertation avec les organisations médicales. C’est le préalable à des expérimentations qui permettraient à des professionnels de soins de premier recours d’orienter des patients sans un diagnostic médical préalable.

Lire toute la lettre du SYFMER…

Syndicat des ORLPLFSS 2022 – Parcours de soins simplifié : une fausse réponse à un vrai problème !

Communiqué de Presse : 02/11/2021

Le SNORL exprime sa ferme opposition à un bouleversement du parcours de soins pouvant générer des erreurs médicales, des retards de prise en charge voire des pertes de chance, sous couvert de motifs fallacieux d’accès à des soins qui dans l’immense majorité des cas ne constituent pas une urgence médicale. Lire le communiqué…

Lire aussi : ORL : Observateur Réduit par le Législateur. Comment imaginer que l’accès direct aux orthophonistes, mais aussi aux kinésithérapeutes puisse régler le problème de la démographie médicale ? Télécharger le communiqué…

URPS Nouvelle Aquitaine

L’ARS de Nouvelle-Aquitaine lance des projets de centres de santé

L’URPS répond :

« Nous ne doutons pas de la légalité réglementaire de cette initiative, mais en tant que représentant des médecins libéraux, l’Union est très dubitative sur la pertinence de ce projet, qui interroge sur la politique de santé régionale ».

La réponse de l’URPS de Nouvelle-Aquitaine, à lire ici…

Que vous soyez ou non déjà syndiqués, vous pouvez soutenir notre action en adhérant directement à AVENIR SPE, le seul syndicat exclusivement dédié à la défense des médecins spécialistes ! 

ADHÉREZ DIRECTEMENT SUR NOTRE SITE : https://avenirspe.web-applications.fr/

Contact AVENIR SPE :

GOMED – 10, rue Treilhard – 75008 PARIS
Tél. 07.57.00.01.55
avenir.spe@orange.fr

JT d'AVENIR SPE

JT d'Avenir spe

Chaque mois, le JT d’AVENIR SPE aborde un sujet d’actualité
pour le traiter de vive voix

Accédez à la page Linkedin
du JT d’AVENIR SPE