Les cardiologues d’Avenir Spé s’engagent sur les listes d’Union Avenir Spé – Le Bloc pour les élections aux URPS

Régionalement : pour assurer la présence de notre spécialité dans les UPRS qui sont les instances officielles reconnues des médecins libéraux par les ARS. Organisation territoriale, autorisations d’activité, rémunération des gardes pour n’en nommer que quelques uns sont des champs où les intérêts des Cardiologues doivent être défendus.

Nationalement : car des résultats de ces élections découlera la représentativité des syndicats nationaux qui négocient avec le Ministère de la santé et la CNAM et donc la défense de tous les médecins et notamment des spécialistes.

C’est un engagement :

  • de simplification: Pour pasticher une citation attribuée à Henry KISSINGER : « les spécialistes, quel numéro de téléphone? » Désormais ce sera celui de l’Union Avenir Spé – Le Bloc qui deviendra naturel pour nos interlocuteurs institutionnels.
  • de clarification pour se libérer des ambiguïtés, des consensus mous, des synthèses alambiquées voire des grands écarts qui minent souvent l’action des syndicats poly-catégoriels et penchent souvent vers la médecine générale et qui finalement nuisent à l’indispensable complémentarité entre médecine générale et médecine spécialiste.
  • de rajeunissement : la plupart des cadres régionaux du Syndicat National des Cardiologues présents sur les listes Avenir Spé- Le Bloc sont candidats pour la première fois aux URPS. C’est un gage de dynamisme et de confiance dans cette nouvelle union syndicale.

ATTENTION : cette année, le vote sera électronique du 31 MARS au 7 AVRIL

VOTEZ et faites VOTEZ pour les listes AVENIR SPE LE BLOC pour la renaissance de la médecine libérale spécialisée en France

Les cardiologues d’AVENIR SPE