Flash info

CroronavirusPort du masque dans les cabinets médicaux

Suite aux annonces gouvernementales concernant la fin du passe vaccinal et du port du masque à compter du lundi 14 mars 2022, vous êtes nombreux à vous interroger sur l’obligation du port du masque dans les cabinets et dans les établissements.

La position du gouvernement

Selon un DGS-Urgent, l’obligation du port du masque est maintenue dans les seuls transports collectifs (plus de 6 ans) et seulement « requis » dans les établissements de santé et médico-sociaux.

En établissement ?

Selon le décret, le responsable de l’établissement ou du service peut rendre obligatoire le port d’un masque de protection pour les personnes d’au moins 6 ans dans les :

  • services et établissements de santé,
  • établissements du service de santé des armées
  • certains services et établissements médico-sociaux, comme ceux accueillant des personnes âgées.

L’employeur peut également imposer cette obligation aux professionnels effectuant des interventions au domicile des personnes âgées ou handicapées à l’occasion de ces déplacements.

En cabinet ?

Cette disposition s’applique également aux « locaux accessibles aux patients »: les lieux d’exercice médical et de soins tels que les cabinets médicaux et les centres et maisons de santé, les pharmacies d’officine et les laboratoires de biologie médicale.

La DGS incite « fortement » les responsables de ces structures à maintenir l’obligation de port du masque dans leurs locaux.

La direction recommande également « fortement », dans les lieux de « forte promiscuité » et les lieux « clos mal aérés/ventilés », le port du masque aux personnes à risque de formes graves de Covid-19 et leurs aidants, aux personnes symptomatiques, aux contacts à risque et aux cas confirmés jusqu’à 7 jours après leur sortie de l’isolement.

 

Accès aux textes réglementaires :