Syndicat national des ophtalmologistesDélégation de tâches et équipes de soins en ophtalmologie

 

 

La filière visuelle est bien avancée en ce qui concerne la coordination des 3 O :  ophtalmologiste, orthoptistes, opticiens

Le renouvellement de lunettes peut être réalisé par de opticiens et orthoptistes si une ordonnance est en cours de validité (5 ans pour les patients de 16 à 42 ans, 3 ans pour les patients de plus de 42 ans). Le retour d’information est obligatoire vers le médecin prescripteur ainsi que l’orientation vers l’ophtalmologiste en cas de modification importante (recommandations HAS) afin de ne pas négliger une pathologie.

Il existe déjà des protocoles de coopération avec les orthoptistes sous le contrôle des ophtalmologistes qui sont opérationnels : renouvellement d’optique (RNO), dépistage de la rétinopathie diabétique.

 

Le fort développement du travail aidé et l’augmentation des installations a permis de réduire de manière importante les délais

On assiste à un développement des sites multiples avec consultation ophtalmologique présentielles : actuellement 8% des ophtalmologiste mais 25% en cours de réflexion. Cela permet de proposer une prise en charge médicale de proximité sur des territoires sous-denses.

Depuis la crise Covid, la majorité ophtalmologistes ont ajusté leur agenda et la prise des rendez-vous. Ils disposent système de prise de rdv en ligne et proposent des créneaux réservés à court délai pour les soins non programmés.

En deux ans, les délais ont été réduits de moitié. Un délai d’un mois est un objectif accessible. En 2025, un basculement démographique est prévu et il n’y aura plus de pénurie.