Enquêtes du SYFMER

Le profil des répondants a confirmé une démographie déséquilibrée vers les seniors (2/3 de plus de 60 ans). Les réponses aux questions ne montre cependant pas de rupture franche dans les exercices ni dans les appréciations. Les départs en retraite sont atténués par l’âge tardif de départ et les cumuls emploi-retraite. La difficulté à recruter remplaçants, collaborateurs et successeurs est importante, malgré la vague de jeunes MPR en fin de cursus DES. Le COVID a un impact économique sévère. Les aides ont été insuffisantes pour dégager un revenu et, même, pour couvrir les charges. Mais les MPR semblent prêts à faire preuve de résilience. Il faut réfléchir ensemble aux moyens de renforcer la MPR libérale par les cotations, la liberté tarifaire et la réorganisation de l’activité. Il est essentiel de mieux faire connaître le libéral aux jeunes.