Conseils de la FENAREDIAM

La téléconsultation est arrivée il y a plusieurs mois. Mais son essor n’a pas été aussi important attendu jusqu’à ces derniers jours où l’urgence sanitaire nous place dans une nouvelle réalité.

Voici quelques éléments sur la téléconsultation en endocrinologie. Notre spécialité s’y prête particulièrement puisque nous avons peu d’actes techniques. Bien sûr, il manquera toujours un examen clinique ! Bonne lecture et j’attends vos retours.

Les conditions

  • Très souples dans ce contexte épidémique : patient déjà connu ou pas
  • N’importe quel moyen technologique à condition d’avoir un lieu dédié (confidentialité) et une webcam. Donc, si vous n’arrivez pas à mettre en place de plateforme payante (Doctolib, MEDAVIZ ou autre), gratuite (MonSisra en Rhône-Alpes), libre à vous d’utiliser Skype ou Whats app

Pour la télétransmission des feuilles de soins:

  • Soit votre logiciel dispose d’un onglet « télémédecine »,
  • Soit vous pouvez faire des feuilles de soins en dégradé, mais ne les envoyez pas à la CPAM pour le moment. Il faut les conserver en vue de les transmettre dans un deuxième temps.

Les tarifs

  • Pour tous, si pas de dépassement d’honoraires:  TC+MPC+MCS = 30 €
  • Si Secteur 2 OPTAM : si on met un complément d’honoraire, il ne faut coter que TC = 23 €
  • Si Secteur 2 libre: TC (23 €)+ dépassement possible
  • Pendant cette période, les patients seront remboursés à 100% sur le tarif sécu.
  • APC et MCE sont applicables à titre dérogatoire depuis le 6 avril.

Pour Doctolib : les patients laissent leur empreinte bancaire initialement avec un montant que vous avez prédéfini. A la fin de la téléconsultation, vous indiquez le tarif que vous appliquez, le patient est facturé. Le virement vous est adressée à chaque fin de mois.

Organisation

Au moment de la prise de rendez-vous par le patient, il faut lui demander de vous transmettre AVANT le début de la consultation (sinon grosse perte de temps) :

  • ses résultats d’examen
  • ses ordonnances
  • ses glycémies (photo du carnet, relevé de Freestyle, accès à Libreview…)
  • son numéro de Sécurité Sociale si vous ne le connaissez pas.

Transmission des ordonnances

  • Idéalement utilisez un site sécurisé
  • Si mail : envoi des ordonnances en PDF (pas de Word). Vous avez la possibilité de signer les PDF : il faut faire une photo de sa signature et l’enregistrer dans l’onglet « Signature » par exemple sur Adobe Acrobat Reader DC

La téléconsultation n’est pas aussi reposante qu’on le pense.

C’est un exercice qui demande une attention certaine et qui peut être fatigant. N’oubliez pas une petite pause !