Syndicat national des pédiatres françaisVaccination des enfants contre la COVID 19 : les pédiatres libéraux rappellent l’importance d’une approche sur mesure et accompagnée pour les enfants

Communiqué de presse, le 4 janvier 2022

Alors que l’ouverture de la vaccination à tous les enfants a démarré depuis quelques jours, le gouvernement a choisi une organisation, via des filières dédiées, en centres de vaccination avec l’objectif d’allier spécificité et volume.

Face à cette méthode, le SNPF met en garde contre un manque d’accompagnement spécifique des familles face à un geste anxiogène. Cette inquiétude des parents est démontrée dans tous les pays du monde déjà engagés. Ainsi, les taux de vaccination des enfants aux USA et en Israël – pays pourtant fortement mobilisés depuis le début de la pandémie – restent inférieurs à 10 % à ce jour(*).

Les pédiatres redoutent aussi que cette défiance puisse entacher la perception globale des vaccins surtout si l’accompagnement des familles s’effectue par des équipes non formées à la prise en charge spécifique des enfants.

Alors que les épidémies infantiles (bronchiolites, gastroentérites) sont intenses cette année, les professionnels libéraux poursuivent les prises en charge de leurs patients efficacement, et surtout répondent présent aux demandes de vaccination des enfants à risque demandées par les structures hospitalières, et ce, en dépit de la charge que représente l’organisation vaccinale. En effet, selon les recommandations officielles, les équipements nécessaires (TROD) et l’optimisation des doses (12 doses dans un flacon à utiliser dans la même journée) ajoutent à une charge de travail administrative incombant aux pédiatres .

« La HAS préconise que la vaccination des enfants âgés de 5 à 11 ans puisse se faire dans le cadre d’une décision médicale partagée, sans la rendre exigible ni obligatoire, après avoir apporté, aux familles ainsi qu’aux enfants, une information claire et adaptée à leur âge, sur la connaissance des bénéfices et des risques liés à l’administration de ce vaccin.

*La vaccination des enfants doit être précédée par la réalisation d’un TROD sérologique (en l’absence d’antécédent connu et documenté de Covid-19) afin de limiter l’administration du vaccin à une seule dose en cas de test positif ».

Mais dans le contexte de saturation des services pédiatriques, les pédiatres de ville rappellent leur engagement à participer réellement à l’organisation et à la pratique du programme vaccination COVID enfants, et surtout leur volonté de répondre aux besoins urgents de protection de ceux qui sont plus vulnérables.

Alors que le rapport de l’IGAS et le PLFSS 2022 voté à la fin du mois de novembre semblent déconsidérer l’expertise et le rôle clé des pédiatres dans la santé des enfants, le SNPF souligne la nécessité d’une prise en charge experte et d’une vision holistique de l’enfant dans son contexte et son environnement.

Contact presse
Docteur Brigitte Virey
Présidente du SNPF
06 09 66 53 59

Vanessa Ralli
LINK
33 6 61 18 06 52

(*) source : Pfizer