Editorial du Président

Patrick GASSER

Félicitations au président élu, oui il faut changer de méthode !

Le dimanche 24 avril, les français ont reconduit Emmanuel Macron à la présidence de la République. Il n’appartient pas à un syndicat de s’engager politiquement pour un parti ou un candidat. Nos félicitations témoignent de notre respect pour les valeurs démocratiques et républicaines de la fonction.

Force est de constater l’immensité du chantier ouvert devant nous. La situation tendue dans laquelle se trouve le système de santé, mais aussi la justice, la sécurité et l’éducation n’a rien d’un accident de l’Histoire. C’est bien la conséquence de choix  politiques successifs qui, depuis plusieurs décennies, ont reposé plus sur des idéologies souvent archaïques et des dogmes budgétaires  intenables que sur une analyse partagée des problèmes de terrain et une co-construction de solutions pragmatiques avec les acteurs concernés.

Dans tous les domaines, particulièrement ces dernières années, les « corps intermédiaires » ont été dédaignés, au lieu d’être résolument impliqués. Trop souvent ont été privilégiées des organisations importées de l’étranger qui se sont avérées inefficientes pour la population et délétères pour les  acteurs de terrain. Ces choix irréalistes ont poussé les médecins à s’inscrire dans un processus de « résistance au changement ».

De fait, les discours se sont figés autour de raisonnements bâtis dans les années 80. Les syndicats n’ont été « consultés » que pour négocier à la marge des dispositifs imposés par les pouvoirs publics. Les  propositions syndicales ont été ignorées ou détournées dans des réglementations d’une complexité ubuesque. Les énergies ont été gaspillées comme l’eau dans un désert de sable. L’opacité des relations avec les pouvoirs publics et les résultats décevants des négociations successives n’ont conduit qu’à discréditer l’action syndicale et en éloigner et la majorité des praticiens installés et, malheureusement, même les jeunes les plus dynamiques.

Il est urgent de changer de paradigme. Les « états généraux » ne doivent plus se  résumer à un grand show médiatique autour de principes « premiers » imposés par l’administration de l’Etat. La société revendique un processus de concertation approfondie où les gouvernants doivent apprendre à écouter. AVENIR SPE se prépare à cette révolution depuis des années, avec le double souci de mieux répondre aux besoins de la population et d’accompagner  l’évolution sociétale et la mutation des métiers avec l’objectif d’une valorisation équitable des services. Il faut avoir à l’esprit que cette valorisation doit prévoir, en même temps, une juste rémunération du travail médical, l’investissement indispensable dans un outil de travail  de qualité et les moyens nécessaires aux évolutions professionnelles ultérieures.

Le médecin libéral ne doit devenir ni un fonctionnaire ni un technicien ubérisé de groupes financiers. Outre son expertise proprement médicale, il devra déployer une énergie créatrice gage précieux de souplesse, d’efficacité et de résilience du système de santé. Ce dynamisme ne saurait s’exprimer dans un cadre limité par contraintes et interdictions. AVENIR SPE est convaincu qu’il faut développer une méthode de contractualisation, reposant sur des engagements et des contreparties. Le médecin doit devenir un entrepreneur au sens noble de ce terme.

Privilégions l’écoute et la co-construction, changeons radicalement de mode de négociation. Nous souhaitons sincèrement que Madame la première ministre  porte rapidement  les fondements de ce changement.

Patrick Gasser
Président d’AVENIR SPE

La Lettre Avenir Spé

La Lettre n°40 est en ligne (cliquez ici)

  • Editorial : Félicitations au président élu, oui il faut changer de méthode !
  • Une nouvelle Ministre de la Santé : Avenir Spé attend une nouvelle dynamique pour la médecine de ville !
  • De l’inutile complexité de la NGAP… à six principes de base simples
  • Convention 2023 : les prochaines réunions avec la CNAM consacrées à la rémunération des médecins
  • Communiqué de presse : Frédéric VALLETOUX : entre mensonges et dérapages…
  • La semaine de prévention et de sensibilisation au dépistage ciblé des cancers de la peau
  • DIPA 5 : l’aide aux médecins conventionnés dont l’activité est particulièrement affectée par l’épidémie de covid-19 toujours appliquée ?
  • La liste des documents à verser obligatoirement au DMP par le médecin fixée par arrêté
  • La retraite des médecins
  • Retraite et prévoyance : les webinaires Avenir Spé
  • Un tarif préférentiel pour répondre à vos questions sur la retraite et la protection sociale
  • Revue de presse
  • Partenariats : Ethicare, Branchet, JCD, Vanessa Ralli…

Accédez à toutes les Lettres d’AVENIR SPE

Appel à un Grenelle de la Santé

Projet politique 2022

Les spécialistes aux cotés des usagers de soins pour refonder le système de santé de proximité.

Déprogrammations arbitraires, fermetures de bloc, surcharge d’actes – désorganisations – la médecine de Spécialité a subi des entraves générées par la crise avec de nombreuses conséquences : des retards de diagnostic, des pertes de chances et un sentiment d’abandon des patients chroniques.

Alors que tous les acteurs s’accordent pour dire que la santé est une question majeure, elle semble délaissée dans un débat polarisé par les questions identitaires et sécuritaires. Aujourd’hui, la médecine libérale spécialisée doit être partie prenante des propositions d’organisation des soins pour répondre aux attentes légitimes des patients afin d’assurer une prise en charge de qualité, gage de sécurité des soins. Pour Avenir Spé, cette question est le défi des prochaines années.

À deux mois d’un vote crucial qui pérennisera, ou non, les organisations mises en place, Avenir Spé présente son projet politique et les chantiers majeurs portés par les spécialités – pôle – équipes de soins spécialisées (ESS) – Place des usagers et adresse ses principales recommandations aux candidats. Ce projet prend la forme d’une charte d’engagement courageuse co-signée avec les usagers de soins qui siègent désormais au Conseil de l’organisation et éclairent les orientations stratégiques d’Avenir Spé.

Découvrir le projet politique

JT d'AVENIR SPE

Le site d’AVENIR SPE continue de s’enrichir et de se restructurer : restructurer :

  • Lisez le sommaire des dernières Lettres d’AVENIR SPE au-dessous de l’éditorial du président
  • Un moteur de recherche sur la page d’accueil vous permet de retrouver les articles contenant le mot tapé et les derniers articles en ligne figurent ci-dessous.
  • Enfin, le JT mensuel d’AVENIR SPE est également affiché sur cette page.

Georges de Korvin, chargé de la communication numérique d’AVENIR SPE

Adhérer à Avenir Spé

Nous rejoindre

contact@avenir-spe.org