Dr Gasser, président d'Avenir SpéTout acte médical est, par définition, réalisé par un médecin ou sous la responsabilité exclusive d’un praticien.

Le praticien reçoit le patient et avec lui, met en place un diagnostic médical et un projet de soins. Pour les prises en charge complexes, le parcours de soin doit fédérer toutes les compétences requises.

Les articles 40 et 41 du PLFSS 2022 détruisent totalement les principes-mêmes de toute relation interprofessionnelle structurée autour d’un projet pertinent.

En ouvrant l’accès direct à des professionnels para médicaux pour la prise en charge indépendante des patients, fausse bonne réponse aux déserts médicaux, on ne fait que retarder la prise en charge médicale et on détruit tout le travail conventionnel effectué à ce jour.

C’est pourquoi les médecins ne participeront plus à compter de ce jour aux différentes commissions paritaires locale régionales et nationales.

Dr Patrick GASSER

Président d’AVENIR SPE

La Lettre Avenir SpéLa Lettre n° 34 est en ligne (cliquez ici)

  • Tout acte médical est, par définition, réalisé par un médecin ou sous la responsabilité exclusive d’un médecin
  • Destruction volontaire de notre système de soins
  • Le PLFSS 2022 adopté en 1ère lecture par les députés
  • Ordre et syndicats protestent d’une même voix !
  • 93 % des ophtalmologistes craignent pour la santé des yeux des Français
  • Syndicat des psychiatre AFFEP SNPP – Rapport moral 2021
  • Lettre du SYFMER aux parlementaires
  • PLFSS 2022 – Parcours de soins simplifié : une fausse réponse à un vrai problème !
  • L’ARS de Nouvelle-Aquitaine lance des projets de centres de santé

La Lettre n° 33 est en ligne (cliquez ici)

  • Conférence de presse du 7 octobre. De nouveaux modèles, de nouveaux services. AVENIR SPE présente un programme ambitieux d’évolution radicale des médecines de spécialités
  • Ophtalmologie : le délai médian a baissé de 38 % en deux ans.
  • Les ophtalmologistes déposent un préavis de grève !
  • Prévention / Dépistage précoce / Accessibilité/ Parcours de Soins / Quelles solutions pour la santé de nos enfants demain ?

La Lettre n° 32 est en ligne (cliquez ici)

  • Avant-projet de PLFSS 2022 : quelques chiffres
  • PLFSS 2022 : liberté d’accès et de prescription aux orthoptistes et aux kinésithérapeutes
  • Lettre du CNOM à Mme Fadila KHATTABI, présidente de la Commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale
  • DIPA et remboursement des « trop perçus »
  • Les manipulateurs ont une activité encadrée par le décret n° 2016-1672 du 5 décembre 2016.
  • Les équipes de soins spécialisées en endocrinologie diabétologie
  • Délégation de tâches et équipes de soins en ophtalmologie
  • Kinésithérapeutes : une « pratique avancée » qui ignore délibérément les médecins
  • La coordination d’équipes de soins spécialisées est dans l’ADN des spécialistes en MPR
  • Infirmières anesthésistes diplômées d’Etat : un exemple réussi
  • Les cytolecteurs indépendants : une délégation de tâche qui a mal tourné
  • Avenant n° 9 : parution au JO, calendrier des mesures, groupes de travail
  • L’APC à 55 euros, ce sera pour avril 2022.
  • Branchet : CARTOGRAPHIE DES RISQUES

Accédez à toutes les Lettres d’AVENIR SPE

CNP mpr, orl, ophtalmo

PLFSS 2022: NON À L’UBÉRISATION
DE LA MÉDECINE

Communiqué de presse du 3 novembre 2021
des Conseils Nationaux Professionnels
de Médecine Physique et Réadaptation, d’Ophtalmologie et d’ORL

Les Conseils Nationaux Professionnels d’Ophtalmologie (Académie Française d’Ophtalmologie), d’ORL et de Médecine Physique et Réadaptation s’opposent fermement à la création d’un accès direct aux professions paramédicales sans diagnostic médical préalable au travers du PLFSS 2022. Ils sont appuyés par l’ensemble des syndicats médicaux horizontaux (Avenir Spé-Le Bloc, MG France, CSMF, UFML, SML FMF), les syndicats des trois spécialités (SYFMER, SNOF, SNORL), les syndicats de chirurgiens (UCDF, CNJC), le Conseil National de l’Ordre des Médecins, la Fédération des Spécialités Médicales et de nombreuses associations de patients.

Ils n’acceptent pas que le double rôle diagnostique et thérapeutique du médecin, qui fonde son métier, soit brutalement transféré à des professions dont ce n’est pas le rôle et qui n’ont pas la formation universitaire et pratique nécessaires. Lire la suite…

Union syndicale Avenir Spé - Le BlocDESTRUCTION VOLONTAIRE DE NOTRE SYSTÈME DE SOINS

Avenir spé- LE BLOC premier syndicat de MÉDECINS spécialistes libéraux s’oppose AUX DECISIONS DU GOUVERNEMENT

Par le vote du PLFSS en première lecture à l’assemblée nationale, le gouvernement déclare la guerre aux médecins libéraux.

En votant les articles 40 et 41, le gouvernement s’attaque à la profession toute entière, en imposant sans concertation et sans aucun débat citoyen un transfert d’une partie des compétences des médecins aux professionnels de santé. Le gouvernement casse à la fois les coopérations entre les professionnels de santé et la philosophie même parcours de soins en équipe. Le gouvernement choisit donc de rompre le système conventionnel entre assurance maladie et professionnels de santé.

Croire que la mise en place de profession intermédiaire et d’officiers de santé permettra de donner une réponse de qualité et efficient aux patients est un leurre, une proposition démagogique et électoraliste.

La destruction du système de soins en France s’accélère. Alors que l’hôpital public est en grande souffrance, et que le secteur libéral n’est plus valorisé à sa juste valeur depuis des années, ces décisions dans le contexte actuel sont dangereuses et irresponsables.

Qui est prêt à se faire soigner ou opérer sans un diagnostic médical précis porté par un médecin ?

A compter de ce jour les représentants d’AVENIR SPÉ -LE BLOC ne participeront plus à la vie conventionnelle telle que les CPL, CPR, CPN…

Pour éviter demain une médecine à deux vitesses, AVENIR SPÉ -LE BLOC demande le retrait de ces deux articles.

AVENIR SPÉ -LE BLOC demande à tous les syndicats de médecins de soutenir ces propositions et de mettre en place une plateforme de propositions commune dans le cadre conventionnel afin de renforcer l’égalité d’accès aux soins

AVENIR SPÉ -LE BLOC se réserve la possibilité d’actions plus contraignantes dans les semaines qui viennent.

JT d'AVENIR SPE

Le site d’AVENIR SPE se restructure

Créé au début de 2020, notre site contient déjà près de 300 pages et articles.

L’organisation du site a été clarifiée. Chaque page contient un texte permanent et une liste d’articles en relation avec la thématique.

Un moteur de recherche sur la page d’accueil vous permet de retrouver les articles contenant le mot tapé et les derniers articles en ligne figurent ci-dessous.

Enfin, le JT mensuel d’AVENIR SPE est également affiché sur cette page.

Georges de Korvin, chargé de la communication numérique d’AVENIR SPE